L’étoile apprivoisée

Musique et autres modes d’évasion

Judas Priest

Classé dans : Non classé — 11 janvier, 2009 @ 19:02

Vous l’avez remarqué mais goûts en matière de musique sont plutôt éclectiques et pourtant je m’aperçois que je n’ai encore jamais évoqué le Hard Rock qui pourtant a tellement compté pour moi.

J’ai choisi pour ce faire l’un des chefs d’oeuvres  de Judas Priest « Painkiller ». Une puissance et une énergie hors du commun sans jamais rien sacrifier à la musicalité et au feeling. Un album qui rapella à l’époque de sa sortie que la planète Hard Rock devait encore compter avec les Judas, pour le plus grand bonheur des amateurs.

Accrochez vous ça déménage.

Image de prévisualisation YouTube

5 commentaires »

  1. Jipes dit :

    Pas trop mon truc ca Bernard sorry :o (

  2. BJ dit :

    Jipes -> Bah oui j’me doutais bien que je ne ferai pas l’unanimité avec ce genre de chose mais le Hard Rock a trop compté pour moi pour ne pas apparaître sur ce blog et Judas fait parti de mes chouchoux.

  3. G.Mike dit :

    J’aimais bien jusqu’à ce que le mec (?) ;-) chante…
    Mon fils aimerait bien, mais si je le fais écouter, ma femme me trucide.
    Du Hard Rock de « dans l’temps » je n’ai jamais été fan, j’étais plus dans le « rock » de ELP, Genesis, Yes et le plus hard de mes vinyls est ptet du Huriah Heap.
    En tous cas, quelle pêche, ça me fait regretter mes bons vieux baffles, colonnes de bois de 1 m de haut.
    Pendant que j’écris, j’me dis que c’est pas si mal… j’aime bien le rock quand les choses sont « bien en place » et en l’occurrence, c’est le cas. Ce morceau est bon !
    Ma femme n’est pas là, je vais le faire écouter au fiston par curiosité, il a des goûts assez variés et sans concessions… à suivre.

  4. BJ dit :

    G.Mike -> Aussi incroyable que cela puisse paraître Judas Priest a commencé en 1970 en tant que groupe progressif avec les cheveux longs les chemises à fleurs et tout et tout, ça n’est qu’un peu plus tard qu’ils ont opéré ce tournant radical vers le Hard rock, et comme tu le dis ils sont en place, ce groupe est effectivement une vraie mécanique d’horlogerie, quand à Rob Halford (le chanteur)il est pour moi comme pour tous les fans indispensable, il fait partie du son et de l’esprit Judas Priest sans lui le groupe n’est plus vraiment le même.

    Maintenant c’est vrai que le Hard Rock est une musique un peu spéciale et qu’elle ne peut pas convenir à tout le monde, j’espère que ça plaira à ton fiston. :)

  5. one minute people search dit :

    Your fine competence and kindness in maneuvering everything was
    essential. I do not recognize what I would’ve done if I had
    not encountered such a subject something like

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

le nomber one des blogs |
45 ans ça se fête |
Philodark et le métal |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les Noname un groupe total...
| ch'ti du 62 !!!
| Le blog de soutien pour Can...