L’étoile apprivoisée

Musique et autres modes d’évasion

Compositeur Ipod(thétique)

Classé dans : Non classé — 18 octobre, 2008 @ 12:01

                                      screenshot001.jpg 

Nous venions d’arriver à l’aéroport d’Hanovre avec ma femme quand mon beau père nous proposa d’aller boire une petite bière bien de chez eux, en entrant j’entendis de la musique, je regardai alors autour de moi et découvris bien un piano mais le pianiste manquait, en effet l’instrument était automatique et jouait seul via un programme spécialement conçu, et hop nos chers pianistes de bar condamnés à aller pointer à l’assurance chomage.

Et bien après les pianistes c’est désormé le tour des musiciens d’ambient music d’aller pointer à l’A.N.P.E, en effet voici arrivé « l’Opal Limited Bloom », ce petit soft conçu pour IPhone et IPod Touch vous propose de composer lui même votre moceaux d’ambient préféré, il vous suffira de rentrer quelques paramètres et de lancer la machine qui fera le reste toute seule, ouf on va enfin pouvoir envoyer paître tous ces ennuyeux Steve roach et autres Harold Budd qui en plus voudraient qu’on achète leurs disques.

Et qui a pu produire un truc pareil me demanderez vous? Et bien ni plus ni moins que le créateur de l’ambient music lui même Brian Eno en personne. : )  Alors, Le robot dépassera t’il son maître?

17 commentaires »

  1. G.Mike dit :

    Ah, voilà une motivation pour acheter un iPod touch ou un iPhone !
    Quant aux pianistes, c’est effectivement dommage. Bah, ils n’ont qu’à faire des CD, et tout le monde les achètera…

  2. Bernard Reeb dit :

    Excellent humour G.Mike !

    Hum, pour une fois, notre ami Eno a un train de retard. Voilà un bon moment qu’on a le MXP4 :
    http://www.mxp4.com/

  3. Bernard Reeb dit :

    … mais comme ce nouveau concept est beaucoup plus simpliste que le MPX4, il aura probablement plus de succès :-)

  4. G.Mike dit :

    Merci Bernard Reeb !
    En fait, il me semble que Eno a déjà fait cela il y a quelques années… avec des trucs en Flash. Y’avait un site, mais il n’existe plus (?).
    Aa 2,99 euros, l’Opal Bloom se taillera probablement sa part du gâteau iPod/Phone.
    Je suis allé voir le site du MPX4… et j’ai rien pigé ?!? Faudra que j’y retourne ;-)

  5. BJ dit :

    G.Mike:
    Voilà comme ça tu va pouvoir t’acheter ton jouet. :) Quand aux pianistes il devraient même carrément faire des vinyles comme ça ils seront vraiment sûr de leur coup. :)

    Bernard Reeb:
    Merci pour l’info je ne connaissais pas le MPX4 mais je suis comme G.Mike j’ai pas compris grand chose, faut dire que mon anglais n’est pas top, tu as raison l’autre est plus simple. :)

  6. Bernard Reeb dit :

    … un site en anglais certes, mais une boîte française ! Ca fait bien 2 ans que ça doit exister et en voyant la « community » plus que réduite, c’est bien dommage. Le principe du MXP4 : l’artiste créé le contenu à partir de sa musique, des clips morcellés (fichiers audio) et décide d’un certain nombre d’enchaînements possibles, et l’auditeur dispose d’un lecteur, donc au format MXP4, qui lui permet de réaliser ses propres mix. Mike Oldfield avait proposé (Tres Lunas je crois) un morceau avec des pistes séparées qu’on pouvait remixer grâce à un soft dispo sur le CD. JM Jarre avait proposé de pouvoir faire ses remix avec les pistes séparées de Théo&Théa. Ce type de démarche me paraît bien naturelle à l’ère du numérique, qu’on apprécie ou pas. Comme alternative, pourquoi pas. Un peu dans ce genre d’idée, mais sans proposer d’interactivité, j’ai en préparation un album avec des pièces très courtes (30 secondes, 1 minute) qu’on ferait jouer en mode aléatoire, sans pauses, pour un résultat chaque fois différent, ça pose des problèmes particuliers, c’est pas inintéressant … pas facile à réaliser …

  7. Jipes dit :

    Et oui on arrête pas le progrès Bernard ;o) Bon les pianistes je me fais pas dtrop de mourron pour eux un vrai musicien rien ne pourra le remplacer. Sinon côté iPOD j’ai chargé l’application Beat Maker sur le iPod on peut se composer des petites loops sympa et les exporter: Pour le mpx4 j’avais lu un sujet sur un blog mais je n’avais pas approfondi plus que ca !

  8. BJ dit :

    Bernard Reeb;
    Merci pour toutes ces précisions Bernard et bon courage pour ton projet, tu m’étonnes que ça doit pas être facile à réaliser. :)

    Jipes:
    Et oui les pianistes ils ont le charme en plus. :)

  9. Bernard Reeb dit :

    … la suite des joyeusetés :
    http://noise.io/

  10. BJ dit :

    Bernard Reeb,
    J’te l’dis Bernard si on veut tenir le coup on a intérêt à se transformer en programmeur vite fait. :)

  11. Bernard Reeb dit :

    ;-) … je n’ai pas d’à priori négatif sur le mariage art & technologie, n’était-ce pas le génie de Leonard de Vinci, l’amusement mathématique de Bach, l’utopie unidisciplinaire de Hermann Hesse (dans « le jeu des perles de verre ») ? Sans compter toute la science et toute la technologie nécessaires au bon fonctionnement d’un piano, d’une guitare, d’une trompette. En cela, les instruments électroniques sont une merveilleuse porte ouverte à l’exploration des fondements mêmes de notre matériau, le son, sans lequel la musique ne serait rien.
    Ce qui m’amuse dans ces produits, c’est qu’il s’agit du même public qui « switche » du PC au mac pour se démarquer et pour « combattre » le monopole de Microsoft et qui finit par adopter en masse le même standard de chez Apple :-)

  12. BJ dit :

    Bernard Reeb,
    Rassure toi je n’ai rien non plus contre la technologie sinon je ne m’en servirais pas moi-même. :)
    A propos du son il me vient tout à coup une réflexion, ne trouves tu pas amusant que si dans un lointain passé les musiciens n’écrivaient pas pour un intrument prédéterminé, en effet le facteur son n’étant pas pris en compte seule la mélodie comptait et tout musicien quelque soit l’instrument qu’il pratiquait pouvait la jouer, on en arrive, en tout cas dans l’ambient music, à la situation totalement inverse où le son devient la préocupation principale au détriment de la mélodie qui a pratiquement disparu? :)

  13. Bernard Reeb dit :

    Oh je sais bien le bon usage que tu fais de la technologie !! J’ai toujours l’espoir d’entendre de tes nouvelles productions ;-)
    Oui, c’est bien la richesse de la musique : tant de paramètres alors qu’on la réduit souvent à la seule trinité rythme, harmonie, mélodie. Si nos musiques anciennes ne jouaient que sur la mélodie (et monophonique pardi !) des musiques tribales tout aussi anciennes sont avant tout rythmiques… quoique quoique … l’importance des timbres dans ces musiques est primordiale, déjà. Et si toute musqiue de Bach se joue sur n’importe quel instrument, il est vrai aussi qu’on se met à jouer des séquences à la Tangerine Dream au quatuor à cordes. Dans les grandes lignes, ta description est exacte, bien que je nuancerais pas mal sur plusieurs points (devant une bonne bière, ce serait bien plus agréable) et je connais très peu ce qui se fait en ambient (je n’ai jamais trop écouté de musique électronique à part les maestro de Berlin des années 70…) mais ce courant me semble assez vaste et riche pour ne pas se réduire aux drones automatiques. Pour preuve, un ami « qui me veut du bien » m’a signalé une belle plate-forme de téléchargement de musiques ambient : http://www.musiczeit.com, c’est le label de Ian Boddy, le Klaus Schulze anglais.

  14. BJ dit :

    Bernard Reeb:
    Arf une bonne bière comme tu dis serait idéale pour ce genre de discution, il est vrai que les blogs ne se prète guère à ce genre d’exercice. Merci en tout cas pour le lien je ne connaissais pas ce site.

  15. G.Mike dit :

    Tiens pour rajouter à la discussion… rappelons que Philip Glass a « repris » Low de Bowie-Eno en plus classique au niveau instruments, et surtout que le « Music for Airports » de Brian Eno, qui est un monument de l’ambient a été rejoué par des instruments « classiques » sur le CD « Bang on a can » et je dois dire que c’est assez bluffant !
    Et pour clôturer, j’ai acheté le Bloom… et c’est assez agréable.

  16. G.Mike dit :

    Alors, le Bloom est assez Enoesque… génial pour moi ;-) Mais il a un gros défaut… on ne peut rien faire d’autre avec son iPod pendant ce temps. Et donc, on ne peut par exemple surfer sur le net pendant qu’on écoute Bloom.
    Si vous tombez sur le « mini synth »ou « mini Apollo » de Yonec évitez, c’est une daube.
    Le io noise a l’air assez bien lui, mais n’est pas midi ni rien du tout donc attention.

  17. BernardJ dit :

    G.Mike:

    J’étais au courant pour Philip Glass mais par contre je ne savais rien de “Bang on a can” il va falloir que j’écoute ça, merci pour l’info.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

le nomber one des blogs |
45 ans ça se fête |
Philodark et le métal |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les Noname un groupe total...
| ch'ti du 62 !!!
| Le blog de soutien pour Can...