L’étoile apprivoisée

Musique et autres modes d’évasion

Nouvel opus

Classé dans : Non classé — 19 août, 2007 @ 17:39

                             distorefait.jpg                            

Une petite pièce écrite l’espace d’une nuit. Les morceaux composés les plus rapidement sont souvent les meilleurs parce que les plus spontanés. J’aime celui-ci parce qu’il m’a permis de renouer avec des sensations qui avaient quelque peu déserté mes productions précédantes. Dystopia est son nom.

 

 

11 commentaires »

  1. G.Mike dit :

    Dystopia ! Son et image…

    Je ne savais pas que :
    « Une dystopie est un récit de fiction se déroulant dans une société imaginaire. La dystopie s’oppose à l’utopie: au lieu de présenter un monde parfait, la dystopie propose le pire qui soit. La différence entre dystopie et utopie tient moins au contenu (car après examen, nombre d’utopies positives peuvent se révéler effrayantes) qu’à la forme littéraire et à l’intention de son auteur.
    Cette forme littéraire a été rendue célèbre par Le Meilleur des Mondes (1931) d’Aldous Huxley, 1984 (1948) de George Orwell… »
    A voir ici, en profitant de la navigation par onglets de votre butineur favori, en effet, dans un onglet, vous laisser courir ce superbe morceau, et dans l’aure, vous butinez sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Dystopie
    Merci pour cette dystopie sonore qui a peut-être le défaut d’être… trop courte ;-)

  2. BernardJ dit :

    G.Mike,
    et bien si ma musique permet à mes auditeurs d’élargir leur vocabulaire tu m’en vois ravi, merci en tout cas pour l’effort de recherche mais je ne doutais pas une seconde que tu t’y attellerais :)
    Le nom Dystopia est effectivement tiré du mot distopie et pourrait être dans mon esprit le nom d’une ville euuuh… distopique.

  3. Jipes dit :

    J’adore les grosses guitares et les beats techno indus que tu as utilisé Voilà une compo puissante et envoutante Bernard, Bravo !

  4. BernardJ dit :

    Jipes,
    merci infiniment Jipes ça me fait très chaud au coeur venant de ta part.

  5. G.Mike dit :

    Au plus je l’écoute au plus je veux l’écouter… ce morceau est vraiment comme le dit si bien Jipes : puissante et envoûtante.

  6. BernardJ dit :

    G.Mike,
    ça c’est un commentaire qui me fait du bien surtout dans les moments où je serais prêt à tout laisser tomber. Ton point de vu m’est particulièrement précieux. Merci infiniment mon bon G.Mike.

  7. dim dit :

    Bonsoir Cher Bernard,
    Dystopia est tout simplement grandiose (!!!!)
    Je persiste et signe, tout simplement grandiose !!!
    Je suis tombé complètement sous le charme. J’aime tout, tout, depuis la première seconde jusqu’à la dernière. J’adore le son. Je fonds sous les accents multiples et l’incontestable maîtrise progressive. Et tu sais à quel point le progressif compte pour moi ! Mais cela ne s’arrête pas là. Bien au contraire, Tu viens de fondre une pépite d’or grosse comme le poing et nous livres un Très Grand morceau !!!! Mais ce que j’aime par dessus tout, ce sont ces élans multicolores qui jamais ne tombent dans un travers ou l’autre, qui visitent par léger effleurement de très nombreux styles sans tomber « sous influence ». Grand (Dés)équilibre et Grande liberté ! Un vrai coup de Maître, un vrai coup de Génie !! Je me sens décidément vraiment chez moi ici !!!
    Et j’ai dans le casque un morceau comme je rêve d’en avoir un Tous les jours !!!! A très très bientôt !!!

  8. Bernard dit :

    J’ai un seul regret… et qui se confirme (et se renforce !) avec ce titre : dommage que tu donnes si peu à entendre de tes musiques sur ton site. Ou bien y aurait-il un endroit pour les trouver que je ne connais pas ?
    Bravo ! La grande classe !!

  9. BernardJ dit :

    Dimitri,
    Comment répondre à un tel commentaire? Comment te remercier à la hauteur du réconfort qu’il m’apporte? Si en plus tu te sens un peu chez toi ici ne serais-ce que le temps d’un morceau alors tu m’en vois comblé. Il faut dire que ce morceau je suis allé le chercher au tréfonds de moi même et qu’en ce moment le tréfonds de moi même est on ne peut plus distopique. Je ne te remercierais jamais assez pour ces mots qui me font tellement de bien. Grace à toi Dystopia a retrouvée quelques couleurs, sois en infiniment remercier mon ami. Mes très très sincères amitiés Dimitri et à très bientôt.

    Bernard,
    Il y a bien un endroit où tu pourrais trouver d’autres opus mais je crains qu’il ne soit pas facilement accessible, c’est dans ma tête. :) Mais bon c’est promis dés que j’arrive à en extirper un ou deux je te fais signe.
    Merci infiniment pour tes compliments Bernard, connaissant la qualité de ton travail ça me flatte énormément. À bientôt.

  10. lobita dit :

    merci pour ton dernier commentaire sur mon blog, il m’a bien fait rire, ce dont j’ai grand besoin en ce moment. ;-)

  11. BernardJ dit :

    Ravi d’avoir un peu égayé ta journée Dame louve.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

le nomber one des blogs |
45 ans ça se fête |
Philodark et le métal |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les Noname un groupe total...
| ch'ti du 62 !!!
| Le blog de soutien pour Can...