L’étoile apprivoisée

Musique et autres modes d’évasion

Aaron Jay Kernis

Classé dans : Non classé — 24 mars, 2007 @ 0:22

                          aaronjaykernis.jpg

Depuis Terry Riley et Steve Reich la musique minimaliste a fait son bonhomme de chemin, ainsi sous l’implustion de John Adams une nouvelle génération de compositeurs est apparue, abandonnant pour beaucoup d’entre eux l’aspect répétitif mais conservant souvant son caractère plusé. Nombre d’entre eux sont issue des USA et soucieux de représenter la musique populaire de leur pays, si influente sur le globe,  à travers une musique dite savante.

Parmis eux Aaron Jay Kernis est certainemant celui qui m’aura le plus marqué. Le lyrisme, la sensibilité, l’influence du jazz, et une inventivité débordante caractérise ce musicien. Il est regrétable de voir à quel point il est difficile de se procurer ses oeuvres en France mais en fouinant un peu on finit tout de même par trouver quelques belles réalisations comme le splendide «Lament and Prayer » pour violon et orchestre, la deuxieme symphonie ou encore le très beau « Coloried Field » pour violoncelle et orchestre.

Que dire de plus sinon que de vous conseiller de l’écouter au plus vite. L’incroyable émotion que procure ses oeuvres à travers une musique sofistiquée mais relativement facile d’accés ne manquera pas de vous boulverser à votre tour. Vous trouverez d’autres informations sur ce merveilleux musicien ici.

Un commentaire »

  1. lobita dit :

    salut Bernard, j’ai répondu à ton commentaire sur mon blog.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

le nomber one des blogs |
45 ans ça se fête |
Philodark et le métal |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les Noname un groupe total...
| ch'ti du 62 !!!
| Le blog de soutien pour Can...